Qu'est-ce qu'un praticien ECIM ?

Le praticien certifié ECIM

Les professionnels qui suivent la formation et obtiennent leur certificat sont répertoriés sous le label privé «PRATICIEN ECIM».

L’ECIM propose depuis quelques années un enseignement, exclusif et unique en France, de santé intégrative avec le concours du Docteur Bruno Donatini.

Ce certificat privé signifie :

  • Vous avez affaire à un praticien certifié dans le cadre de son cursus à l’ECIM (avec obtention de l’examen pratique et la soutenance de son mémoire).
  • Il s’agit impérativement d’un professionnel installé, déclaré et assuré qui répond aux exigences d’une formation de base de qualité.
  • Ce certificat ECIM lui confère une « qualité certaine ». En effet, et tout en respectant ses fondamentaux, vous avez affaire à un professionnel qui s’est engagé à mettre régulièrement ses connaissances à jour ou à les approfondir conformément à la charte ECIM.

L’ECIM axe ses exigences de savoir-faire autour des nouvelles connaissances scientifiques et des pratiques intégratives persuadée que ces domaines de compétences prometteurs offrent une approche innovante et percutante reflétant ainsi une pratique moderne, efficace et crédible en phase avec et les axes de prévention de notre système de santé et les souhaits de santé durable de nos concitoyens.

L’ECIM fait le choix de porter l’idée d’une pratique intégrative, moderne et progressiste en harmonie avec ses valeurs fondatrices. L’enseignement de l’ECIM insiste sur le respect des connaissances scientifiques établies et des traitements médicaux mis en place.


Pourquoi consulter un praticien ECIM ?

Le praticien « ECIM » est en quelque sorte un spécialiste de la dysbiose et du microbiote qui s’implique dans une démarche globale et innovante de la santé.

En effet notre santé repose sur un écosystème vivant et unique pour chacun d’entre nous qu’on appelle le microbiote. Ce dernier se compose de milliards de microéléments (bactéries, virus, champignons etc…) qui sont les hôtes qui habitent notre corps dans une recherche d’équilibre permanent.

Ce microbiote se retrouve souvent dégradé par différents facteurs qui vont engendrer un déséquilibre appelé « dysbiose ». La fatigue, le stress, une alimentation non équilibrée, une infection virale récente, la prise médicamenteuse notamment d’antibiotiques ou d’antifongiques, les changements climatiques, la pollution, la multiplication des ondes environnantes et d’autres facteurs néfastes de la vie moderne sont à l’origine de cette dégradation.

Le praticien « ECIM » s’intéressera particulièrement aux interactions d’origine virale et bactérienne qui vont fragiliser la flore présente à tous les niveaux physiologiques du corps humain et qui peuvent ainsi nous prédisposer à :
- des maladies de type infectieuses, métaboliques et digestives, inflammatoires et neuropsychologiques
- un déficit immunitaire
- des risques tumoraux

Quelle que soit sa spécialité, le praticien « ECIM » s’efforcera ainsi d’assainir et de rééquilibrer notre monde intérieur pour une amélioration globale et durable de notre santé.  Cette approche de terrain reposera également sur des conseils d’hygiène de vie dans leur ensemble (alimentation, activité physique, gestion du stress…) en utilisant autant que possible des outils naturels et en particulier les champignons comestibles (mycélia) poussés sur leur substrat naturel.


Déroulement de la consultation

La consultation avec le test des gaz respiratoires

Le test respiratoire est un examen permettant de mesurer la pullulation intestinale en analysant l’air expiré rejeté par les poumons.  Sont concernés les personnes présentant des troubles digestifs, intolérances alimentaires, carences, fatigue, prise ou perte de poids, douleurs diverses, maladies auto immunes ou baisse immunitaire.

Ce bilan a lieu le matin car il faut impérativement venir à jeun d’au moins 7h après un repas léger pris la veille.
A votre arrivée, une première analyse des gaz expirés est pratiquée puis une seconde analyse est effectuée 2h après la prise d’une boisson sucrée ou d’une petite collation. Pour se faire, vous soufflez dans un ballon identique à ceux d’un éthylotest.

Puis ce ballon est connecté à un appareil qui permet d’évaluer, par l’analyse du souffle avec la mesure de gaz présents dans l’appareil tels que : hydrogène/méthylacétate/hydrogène sulfureux/monoxyde d’azote pour donner des indications sur :
- L’état du microbiote intestinal
- La flore ou l’entérotype qui le compose
- La malabsorption et/ou inflammation au niveau de l’intestin grêle
- La présence de bactéries et virus
- L’état du système digestif dans son ensemble (perméabilité intestinale, dysbiose, foie etc.)

L’ensemble de ces indications nous donnent des indices sur l’état de santé global de l’individu.
En fonction des mesures obtenues (à jeun/et à +2h) et des informations complémentaires recueillies par le praticien, il sera possible de mettre en place des conseils personnalisés tels que, rééducation alimentaire, activité physique, gestion du stress, mycothérapie, phytothérapie afin d’assainir le tube digestif et rééquilibrer la flore intestinale.

Une consultation de suivi peut être effectuée 2 à 3 mois après le premier test.

Toute utilisation, reproduction, intégrale ou partielle ainsi que diffusion sur quelque support que ce soit, des noms et qualités des enseignants de l’ECIM ainsi que des photos, illustrations, vidéos, textes et logos figurant sur ce site web est illicite. Toute violation du droit d’auteur est punie par la loi de 300 000 € d’amende et de 3 ans d’emprisonnement (Code de la propriété intellectuelle, art. L335-2).